Placement en redressement judiciaire du Béon Manufacturing

Placement en redressement judiciaire du Béon Manufacturing

Le tribunal de commerce de Lorient vient de placer l’entreprise Le Béon Manufacturing, spécialisée dans la fabrication de systèmes de levage et d’ancrage en redressement judiciaire. Très touché par une année 2016 compliquée, la société n’a pas pu redresser la barre et éviter la procédure judiciaire, malgré l’ouverture toute neuve (en 2015) de sa nouvelle usine à Plouay.

Le redressement pour réajuster la structure

Etant une entreprise historique dans la commune, créée depuis 1923, le Béon Manufacturing n’a pas pu se ressaisir après une année 2016 très difficile lui poussant vers la demande d’une procédure de redressement judiciaire auprès du tribunal de commerce de Lorient. L’entreprise de levage et d’ancrage a été touchée par la baisse du prix de pétrole et la faiblesse de son secteur d’activité.

 » Nous avons connu une année 2016 très difficile avec la chute du prix du baril de pétrole, On espère que l’offshore va retrouver du poil de la bête. Ce secteur s’est cassé la figure alors que notre secteur des énergies marines renouvelables dans lequel nous avons commencé à nous diversifier n’est pas encore arrivé à maturité.  » explique le PDG de la société, Christophe Le Béon.

Cependant, l’entreprise compte bien sur la procédure de redressement pour soigner ses comptes. D’après son PDG, la société a déjà connu une situation similaire avant trente ans et elle a réussi à passer la crise. Il estime également que le réajustement via la procédure judiciaire va obliger la société à réajuster son effectif qui se compose actuellement de 116 salariés.

Qu’est-ce qu’un redressement judiciaire

Lorsqu’une entreprise souffre de difficultés financières et se trouve contrainte d’honorer ses engagements vis-à-vis de ses créanciers, elle fait souvent l’objet d’une procédure collective à commencer par la procédure de sauvegarde. Toutefois, s’il y a une cessation de paiements, le tribunal de commerce place la société en redressement judiciaire sous le contrôle d’un administrateur judiciaire, comme Philippe Jeannerot, pour assister dans un premier temps les dirigeants à gérer la situation.

Le rôle des professionnels comme Philippe Jeannerot est de concilier entre les différentes parties afin d’identifier des solutions pour maintenir l’activité de l’entreprise en marche, sauver les emplois et régler les dettes. La procédure donne lieu à une période d’observation en faveur de l’entreprise qui aboutit par une décision du tribunal concernant son futur : soit le maintien de son activité via un plan de redressement, soit sa cession totale ou partielle, soit sa liquidation totale.